Gloubiblog

05 janvier 2012

Fin !

Et voila le gloubi ferme ses portes ! Après 4 ans et des poussières de publications plus ou moins régulières, je pense avoir fait le tour de l'aventure et ce depuis un bon moment, je le concède. Pas facile de mettre un point final, de me décider à fermer mon blog mais depuis longtemps les billets se font  laborieux, le plaisir a laissé  place à la contrainte et je n'ai plus envie de passer autant de temps à photographier, mettre en scène et même cuisiner ! L'aventure fut  gourmande, marrante et même valorisante - enfin surtout au début-  mais maintenant je suis simplement lassée et je trouve la tenue du gloubi beaucoup trop chronophage.

Merci pour vos visites, vos essais et petits mots ! Profitez bien de 2012 "Life is uncertain ... Eat dessert first." ;-)

Posté par SpaceKate à 22:49 - Permalien [#]


08 décembre 2011

Septime, le grand restaurant !

le grand restaurant

Je comptais faire un nouveau billet triparigot et puis finalement j'ai eu un tel coup de coeur pour le restaurant Septime (clin d'oeil à L.De Funès) que j'ai décidé de lui faire un article. Je vais peu au restaurant  et je suis loin d'être une experte mais à mon sens cette table a tout pour elle : un accueil souriant et attentionné sans être obséquieux, une très belle salle à la déco brute et chaleureuse, des plats travaillés, lisibles et délicieux et ... une addition toute douce. J'ai vraiment l'impression que le chef Bertrand Grebaut (ex-chef de l'Agapé, passage chez J.Robuchon et A.Passard) a souhaité démocratiser la grande cuisine en la mettant à la portée du plus grand nombre, un menu complet avec un verre de vin à 26 e à ce niveau de qualité ça ne doit pas courir les rues à Paris.

Tous les jours un nouveau menu, la carte est courte, elle met l'accent sur les produits

Septime (1)

Un velouté de champignons, oeuf cuit à basse température, croûtons,  sarrasin frit et quelques pousses/copeaux de champignon. Tout se combine merveilleusement, c'est un plat à la fois régressif et raffiné, le sarrasin frit est une découverte, des billes maltées et croustillantes qui donnent du pep's à l'ensemble ! 

   champignon oeuf de poule Septime (2)

Du boeuf rosé en fines tranches -mais pas en carpaccio- copeaux de radis rose, échalottes, râpée de foie gras, j'ai goûté et apprécié mais en toute franchise j'étais tellement subjuguée par mon velouté de champignons que je n'ai pas cherché plus loin,  Jé à adoré. 

Tablée boeuf radis rose foie gras

On dirait des tableaux, non ? :) Pour moi Cabillaud, verdure et un condiment de citron. Le poisson était cuit à la perfection, des écailles charnues et nacrées, un condiment-citron de naturelle et belle compagnie. J'ai découvert ces petits poireaux cuits à la plancha, extra.  Un plat vif, frais, délicat et dodu. Quant à la canette, une composition d'automne, pour le coup j'ai goûté et retenu une viande rosée, nickel,  avec un purée de carotte d'une totale suavité. Quelques légumes oubliés -ou pas d'ailleurs- et des échalottes confites qui ont rendu Jé extatique.

Cabillaud verdure citron confit canette radis rose crosne

Le petit dessert, j'ai un peu tiqué quand j'ai vu la taille de la part mais c'était amplement suffisant. Sur une pâte sablée, une crème vanillée à base de petit suisse, un lemon curd et quelques suprêmes d'orange et pomelo.  C'est croustillant, crémeux,  acide ... parfait.

tarte p'tit suisse vanille agrumes Salle

D'autres comptes rendus  : Caroline Mignot Tables à découvert ; Chantal Assiettes gourmandes ; La food box

Septime
80, rue de Charonne
75011 Paris
01 43 67 38 29

Fermé samedi midi, dimanche et lundi.  Fermé samedi midi, dimanche et lundi. 

Un conseil ? Réservez ! 12H30 c'était idéal, quasi personne donc le choix de la table et le plaisir d'observer la brigade qui débute le service.

Posté par SpaceKate à 00:00 - Permalien [#]
Tags : , ,

06 novembre 2011

Tarte aux amaretti & ganache pralinée

amaretti

Dans mes favoris depuis quelques semaines, il me tardait de tester la recette de Nanou : un fond de tarte à base d'amaretti et une ganache alliant pralinoise et un peu de chocolat noir, un véritable délice très simple à réaliser.   J'ai légèrement diminué la quantité d'amaretti et utilisé du beurre aux cristaux de sel pour faire swinguer le chocolat praliné. Entre la base biscuitée aux amandes et pointe de sel et la ganache qui rappelle le Nutella, cette tarte est absolument irrésistible !

   Tarte amaretti et ganache pralinée (9) Tarte amaretti et ganache pralinée (3) 

Ingrédients :  Pour la base : 200 gr d'amaretti, 80 gr de beurre (cristaux de sel pour moi) Pour la ganache : 200 gr de chocolat pralinoise, 50 gr de chocolat noir, 200 gr de crème liquide entière, 20 gr de beurre 

     Tarte amaretti et ganache pralinée (5) Tarte amaretto ganache pralinoise 11 (1) 

Préparation : Eventuellement réserver quelques amaretti pour la déco finale. Réduire les amaretti en poudre grossière, faire fondre le beurre et l'ajouter aux amaretti, bien mélanger. Tapisser de cette préparation le fond d'un moule à tarte, bien tasser à l'aide du dos d'une cuillère. Vous pouvez faire remonter la préparation sur les rebords, je n'ai pas eu la patience et ça ne change rien au résultat ;-) Faire cuire le fond de tarte 5 min à 170° (th 6/7). Laisser refroidir le fond de tarte. Préparer la ganache : Amener la crème liquide à ébullition, retirer la casserole du feu, ajouter la pralinoise et le chocolat noir. Laisser reposer pendant 2 à 3 min sans toucher à la préparation. Remuer jusqu'à lisser la préparation et finir en incorporant  le beurre en petits morceaux. Verser la ganache sur le fond de tarte, laisser prendre à température ambiante, décorer avec les amaretti et entreposer quelques heures au frais.

     Tarte amaretti et ganache pralinée (6) Tarte amaretti et ganache pralinée (7) 

Posté par SpaceKate à 15:00 - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 octobre 2011

Gâteau express pommes-miel

apple-honey

Ils font la sieste, juste le temps de faire une petite improvisation avec deux pommes qui tournent de l'oeil...peu de matière grasse, juste sucré avec du miel de forêt et le fructose des pommes, ce petit gâteau sans prétention est idéal pour le goûter. En tout cas pour le notre, puisque mon petit lui a préféré un gâteau industriel aux pépites de chocolat *Soupir*.

gâteau express pommes et miel (3) gâteau express pommes et miel (1)

Ingrédients : 2 petites pommes détaillées en dés, 100 gr de farine mélangée à 1 cc de levure, 1 oeuf, du miel selon goût, 10 cl de crème liquide entière. Préparation : Mélanger la farine, l'oeuf et le miel (j'ai mis environ 3 ou 4 CS mais à adapter selon votre goût), ajouter la crème liquide pour obtenir une pâte légèrement fluide (la quantité indiquée est à l'oeil donc à éventuellement ajuster), terminer en incorporant les pommes. Mettre la pâte dans un moule à cake garni de papier sulfurisé, strier le dessus avec un filet de miel et faire cuire environ 30 min à 180° (th6°). Démouler et laisser refroidir sur une grill, j'ai poudré d'un peu de sucre glace mais c'est vraiment facultatif.

gâteau express pommes et miel (2)

Posté par SpaceKate à 16:02 - Permalien [#]
Tags : , ,

28 octobre 2011

Bagels ... presque réussis !

einstein_bros__bagels_logo1

Il y a deux semaines nous sommes allés manger un bagel assez infâme.  Dépitée j'ai dit à Jé que j'allais nous en préparer ! J'ai lu beaucoup de recettes, regardé des vidéos. Je me suis décidée pour une recette du blog amuses bouche mais j'ai dû me rater quelque part. Les miens ne sont pas aussi beaux, je m'en doutais à la vue du manque d'élasticité de la pâte, un peu plus de liquide et peut-être de levure ? Pas aussi joufflus que les siens mais bien meilleurs que ceux vendus dans une chaîne à bagels sur le vieux port de Marseille. 

    bagel 7 bagel 9

Ingrédients 
: 400 g de farine T65,
210 ml d'eau, 3 CS d'huile, 1 CC de levure à réhydrater (la prochaine fois -si il y a- je tenterai avec le double), 1 CS de sucre, 1 CC de sel Pour le pochage : 1 CS de sucre, 2 CC de bicarbonate de soude (pas mis) Pour la finition : 1 blanc d'oeuf, du sésame et du pavot.

bagel 8 bagel 4 bis

Préparation (8 bagels) : Sylvie à utiliser la MAP j'ai fait la pâte à la main : Diluer la levure dans une partie de l'eau prélevée sur les 210 ml et réserver. Dans un plat creux mettre la farine, le sel  et le sucre. Faire un puit et ajouter l'eau, la levure délayée et l'huile. Pétrir pendant une dizaine de minutes, la pâte doit être souple. Couvrir d'un torchon et laisser lever pendant une heure, la pâte doit doubler de volume. Mettre à bouillir l'eau avec le sucre et le bicarbonate de soude. Mettre la pâte sur un plan de travail légèrement fariné,  dégazer la pâte en la travaillant rapidement et façonner 8 boules, former un trou en son centre et l'agrandir à 4 cm.  Les réserver sur une plaque garnie de papier sulfurisé. Les mettre à pocher dans l'eau bouillante pendant environ 1 min en les retounant à mi-pochage, vous pouvez en mettre 3 à la fois. Les réserver sur un linge propre.

 bagel 1 bagels 7 bis

Pour la finition, mettre les bagels sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Battre légèrement le blanc d'oeuf et badigeonner les bagels. Parsemer de graines. Faire cuire 20 min à 200° (th7).

Garnir à l'envie, le traditionnel bagel étant avec du cream cheese et du saumon fumé...je me suis un peu plus lâchée ;-)

      bagel 6 bagels 7 bis

Posté par SpaceKate à 22:00 - Permalien [#]
Tags :



12 octobre 2011

Cookies pépites de chocolat noir-lait et noisettes

tollhousejan42mcc

 

Un cookie est parfait quand selon moi  : Il n'est pas trop épais ; Il est "soft baked" c'est à dire avec un bord légèrement croustillant mais un coeur mi-cuit et fondant ;  Il est bien beurré avec une belle pointe de sel ; Il contient de grosses pépites de chocolat et un fruit à coque. Réussir à obtenir ce résultat est loin d'être simple, j'ai testé -avec quelques adaptations côté ingrédients mais ayant suivi scrupuleusement le modus operandi- la recette du blog tronche de cake, so ? Et bien le goût était extra (la pâte crue est également une damnation) mais ayant laissé cuire mes cookies 11 min ils étaient un poil trop cuit, j'ai un four qui chauffe un peu fort il est vrai. A 10 min j'ai jeté un oeil et légèrement tâté un spécimen, il m'a semblé limite, j'ai eu tort, il fallait sortir la plaque. Je pinaille  mais il me reste une demi portion de pâte au frais,  je vais retenter en me tenant à 10 min. Je n'ai fait qu'avec 80% des ingrédients (la faute à pas assez de beurre)  de la recette initiale et formé un boudin de pâte de 3 cm au lieu de 5 cm comme indiqué, cela à certainement joué également.  Et les ingrédients dans tout ça ? et bien prenez votre chocolat et fruit à coque favori, pour ma part un mélange de chocolat noir pour la profondeur et lait pour la douceur avec des noisettes grillées.

     cookies chocolat noisettes (1) cookies chocolat noisettes (2)

Ingrédients (je vous mets la quantité initiale) : 140 gr de beurre aux cristaux de sel ; 230 gr de vergeoise blonde ; 1 oeuf à température ambiante ;  240 gr de farine (T55 si possible) ; 3/4 cc de levure chimique ; 100 gr de chocolat noir haché en grosses pépites (pâtissier ou pistoles) ; 100 gr de chocolat au lait haché en grosses pépites (Nestlé pâtisserie ou pistoles) ; 80 gr de noisettes grillées à sec et hachées 

cookies chocolat noisettes (7) cookies chocolat noisettes (3)

Préparation (à faire 24 h à l'avance) : Sortir le beurre à l'avance afin qu'il soit bien mou, ajouter le sucre et battre au fouet jusqu'à obtenir une texture mousseuse et légère, ajouter l'oeuf et battre à nouveau, incorporer la farine et la levure. Ajouter les pépites de chocolat et les noisettes, mélanger une dernière fois. Mettre la pâte sur du film alimentaire et former un boudin de 5 cm de diamètre, entreposer au frais pour 24h (jusqu'à 72h). Préchauffer le four à 175°, enlever le film alimentaire et découper des tranches de 1 cm d'épaisseur, les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faire cuire 10/11 min (pas plus !). Transvaser les cookies sur une volette et déguster, tièdes ils sont terribles
 ... 
 cookies chocolat noisettes (4)
Ma quête du cookie parfait continue même si on a tout mangé dans la soirée, parce que quand même...ils étaient très bons ;-)

Posté par SpaceKate à 20:19 - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 octobre 2011

Triparigot : Factory and Co, Boco, Genin, Aoki et Saravana Bhavan

 parigot-1_mini

Plusieurs passages  express sur Paris, juste le temps de se régaler de quelques adresses et de ramener de la vergeoise blonde introuvable sur Marseille ! Et pourquoi de la vergeoise, simplement pour préparer cookies qui j'en suis certaine seront parfaits...tout simplement. En attendant un petit shoot parisien, ville chérie qui me manque tant.

A peine la valise jetée à l'hôtel je suis tombée sur Factory and Co, nous avions juste envie d'une boisson chaude mais le gérant nous a fait l'article de façon gourmande : cheesecake, cookie, bagel, carrot cake et j'en passe. Ce qui m'a décidé c'est le cachet "100 % fait maison", bien allons-y pour un brownie estampillé fudgy et au beurre salé et un carrot cake. Résultats : délicieux, le brownie était riche, dense fondant et plein d'inclusions de fruits secs caramélisés, le top...j'ai bien cherché une faille, nada, une régalade. Quant au carrot cake, un soupçon d'épices en plus aurait été parfait mais ne pinaillons pas, il était extra. Deux boissons et deux généreuses pâtisseries pour moins de 10 e, une affaire rondement menée.

FACTORY AND CO (5) FACTORY AND CO (3)  

Dans un tout autre registre j'ai voulu tester Popelini, qui est uniquement dédié aux choux (out macaron, whoopie et autre cupcake SOoooO 2010), manque de pot la boutique était fermée, exceptionnellement naturellement. Bon en même temps il y avait quelques specimens en vitrine et quand j'ai vu la taille des mignons, à peine deux bouchées à 1.90 e j'ai trouvé ça quelque peu abusé...un peu comme la grève des contrôleurs vendredi dernier qui m'a foutu en l'air une partie de mon week-end mais je digresse, je digresse...Petits, excessifs mais quand même super tentants ces petits choux, j'avais déjà topé mes parfums : café, caramel beurre salé et praliné mais bon j'arrête de me faire du mal et je passe à l'adresse suivante. Jacques Genin pour tester son fameux mille-feuille minute : vous commandez l'assemblage se fait dans le laboratoire et pourquoi ? La pâte feuilletée ne supporte pas un contact trop long à la crème, ça la détrempe, il faut donc un montage minute (n'y voyait rien d'obscène, il s'agit de chimie pâtissière). Praliné pour Madame et Vanille pour Monsieur...Cette délectation remonte mais j'y pense souvent, c'est dire. Petite attention avec vos boissons, quelques chocolats du maître.

Jacques Genin (7) Jacques Genin (2)

Et comme on ne se nourrit pas que de glucides un passage chez Boco , moi je rêvais de manger chez Septime mais la grève de vendredi dernier a eu raison de ma résa et c'est la mort dans les papille que j'ai dû me résoudre à l'annuler mais ce n'est que partie remise. Pour revenir à Boco, voici un endroit assez concept qui me tardait de tester tant j'ai lu déloges à son égard. L'idée ? 6 chefs concoctent des petits plats dans des bocaux, un petit panier comme au marché (évidemment c'est bio hin hin), on se sert, on vous réchauffe le bazar et on vous sert à table. Alors les bocaux, on a mangé quoi ? Une blanquette de poulet "comme à la ferme" + un petit québecois au sirop d'érable et poire pour Mr et et un tendron de veau confit chutney de prunes et mousseline de pdt  + un cheesecake onctueux et coulis fraise/framboise pour Mme.

Boco (2) Boco (6)

Points + : Les plats salés sont bons, surtout le mien avec une mention spéciale pour la cuisson de la viande, elle était fondante, délicieuse ; Le riz accompagnant la blanquette était très parfumé et une cuisson top ; La présentation ludique des plats ; La salle très agréable et un coin épicerie.
Points - : Des portions pour liliputiens non mais les parts devraient être plus généreuses ; Les prix trop élevés,  quasi 30e pour deux plats et deux desserts, on a zappé le verre de vin à 4e  ; Les desserts un peu trop simples, ils étaient bons mais élementaires et à quasi 4e nous attendions mieux.

Boco (10) Boco (14)

Un petit moment sympa mais les prix sont excessifs avec  l'impression de financer avant tout un concept qui a dû coûter bonbon au démararrage, ne s'offre pas qui veut  Anne-Sophie Pic ou Frédéric Bau. Intermède street art, poésie urbaine que j'aime tant avant de reprendre les agapes.  Vous avez vu Faites le mur de Banksy  ? Non ? Une oeuvre cinématographique entre le reportage, la fiction et la farce et grand moment qui remue les méninges et pousse à réfléchir sur l'art et les médias.

street art (5) STREET ART (3)

Paris est truffé de poésie, levez le nez vous serez surpris, amusé et bluffé, moi j'adore ça, définitivement urbaine  !

STREET ART (1)
Retour aux pâtisseries, il y en a tant à découvrir mais certaines sont à mon sens incontournables, je pense à Sadaharu Aoki. J'ai testé pas mal de ses créations mais je reviens toujours au Zen :  du matcha, du sésame et du cognac. J'ai lu certaines critiques sur l'utilisation massive d'alcool dans le Zen, pour moi c'est ce qui fait la différence, la pâtisserie en devient envoutante, oui il faut vraiment aimer les pâtisseries alcoolisées, c'est mon cas. Pour le reste les vitrines sont raffinées, délicates, le choix est toujours un renoncement, ça tombe bien on y reviendra avec plaisir. Oh je repère aussi la tarte au caramel beurre salé, une petite merveille d'équilibre. 

AOKI (8) AOKI (1)

Une dernière adresse : Le Saravana Bhavan, un restaurant indien comme il y en tant à Paris ? Que nenni , c'est une chaîne de restauration indienne arrivée sur Paris en 2010. Il s'agit d'une cuisine exclusivement végetarienne, les ingrédients sont très frais (on peut d'ailleurs aperçevoir la brigade qui s'agite en tout sens pour faire sortir les plats au plus vite). Sur la table on retrouve une cuisine authentique, parfumée et très épicée, prenez un délicieux lassi  pour accompagner votre repas, il calmera le feu des plats. Pour la découverte nous avons pris chacun un thali du Nord et du Sud de l'Inde. Je dois avouer que je ne sais pas trop ce que j'ai mangé, le serveur ne parlant pas français j'ai de fait abandonné toute tentative d'explication. Ceci dit tout était bon, certes très relevé  mais excellent. Je compte bien y retourner en bonne compagnie !

saravanaa bhavan (13) saravanaa bhavan (15)
saravanaa bhavan (16) saravanaa bhavan (3)

A très bientôt avec des cookies ou alors un brookie ? 

Posté par SpaceKate à 00:00 - Permalien [#]
Tags : ,

16 juillet 2011

Flan renversé parfum de Speculoos (P.Conticini)

Visuel%20Speculoos

Une recette issue de "Original Speculoos" de P.Conticini offert par l'amoureux. J'ai jeté mon dévolu sur une petite recette simplissime qui revisite la crème renversée que j'adore. Le résultat est très agréable, une crème fondante parfumée aux biscuits speculoos, ceci dit je préfère la version classique à la vanille ;-) Pour profiter pleinement de ce dessert il faut le laisser reposer une nuit au frais, le temps que les arômes se développent. 

           Speculoos flan renversé parfum speculoos 3

Ingrédients : Caramel : 100 gr de sucre en poudre et 2 cs d'eau Crème : 1/2 l de lait demi-écrémé, 1 gousse de vanille (j'en ai mis 1/2), 6 biscuits Speculoos, 90 gr de sucre semoule, 2 oeufs, 2 jaunes d'oeufs Préparation : Dans une casserole, mettre le sucre et l'eau, porter à ébullition à feu moyen. Continuer jusqu'à obtenir un sucre coloré auburn, répartir le caramel dans les ramequins ou un moule à cake. Mettre le lait dans une casserole et ajouter la gousse de vanille fendue et grattée, porter à ébullition. Ajouter les biscuits et les faire fondre. Dans un cul de poule battre les oeufs et jaunes avec le sucre, verser le lait dessus et fouetter. Laisser reposer 3 min, écumer et enlever la gousse de vanille. Verser la crème dans les ramequins ou moule à cake et faire cuire 1h à 1h20 à 150° (th5) au bain-marie. La crème doit être à peine tremblotante. Réserver 24h au frais avant de déguster. Au moment de servir, avec une pointe de couteau, décoller les parois et démouler le flan sur une petite assiette creuse. Vous pouvez parsemer quelques miettes de Speculoos sur le dessus.
                   
 
flan renversé parfum de Speculoos

Posté par SpaceKate à 17:18 - Permalien [#]
Tags : ,

02 juillet 2011

Yaourt glacé mangue & gingembre

Mango%20Peach%20image(2)

Bon on va pas se mentir, je ne pensais pas obtenir cette texture, je visais une sorte de crème glacée et bilan des courses ? Nous avons sifflé d'une traite ce cousin du smoothie et du lassi. Même congelés les ingrédients une fois mixés se liquéfient (comme moi en ce moment !). Ceci dit  le ratio effort/plaisir est très satisfaisant, ce qui passé  30°  est salvateur, non ?

mango (2) Yaourt glacé mangue gingembre (2)

Ingrédients (3 verres) : 1 mangue, 2 yaourts natures congelés (j'ai pris des "Activia"), 1 pouce de gingembre frais râpé, 1 cs de sirop d'agave ou de miel Préparation : Découper la mangue en cubes, ajouter le gingembre râpé et placer au congélateur, vous pouvez en réserver quelques cubes que vous détaillerez en brunoise pour la déco.  Une fois les ingrédients congelés, les mettre dans un blender, ajouter le sirop d'agave et mixer jusqu'à obtenir lisse et veloutée. Servir immédiatement en ajoutant la brunoise de mangue et éventuellement 1 ou deux glaçons.

 Yaourt glacé mangue gingembre (6) mango (1)

Posté par SpaceKate à 18:54 - Permalien [#]
Tags : , ,

27 juin 2011

Les gagnant(e)s du concours Alsa

cadeau
Merci pour vos nombreuses participations, le hasard a désigné :

Pour les kits "fraisier" : Anaïck, Lunetoiles et Marthe

Pour les kits "royal double chocolat" : Margaux, Lesli A et Nadiphi

Un mail est parti ce soir à chacune, une fois que j'ai les 6 adresses, elles seront transmises à Alsa pour l'envoi de vos lots


A bientôt !

Posté par SpaceKate à 20:28 - Permalien [#]
Tags :



Fin »