pistachio

20 jours que je n'ai pas posté, c'est simple je centre quasiment toute mon énergie sur l'arrêt du tabac, ce qui en vrac  signifie :

- Me concentrer sur la technique de la gomme Nicorette : si on la mâche elle ne sert à rien, donc mordre et laisser infuser 10 minutes, mordre à nouveau...autant vous dire que je suis passée aux stimorols. Je sais pas si c'est une technique de sioux pour occuper l'ex-fumeur mais bon... en plus ça me donne la nausée, youpi
- Nourrir mon Spiritual Spirit avec mon Mantra Shadokien "C'est en essayant continuellement que l'on finit par réussir. En d'autres termes : plus ça rate plus on a de chances que ça marche "
- Chercher moult rituels : Sniffage d'un sachet de lavande enfermée dans du tissu, à la base c'est pour parfumer les armoires, moi je me shoot avec pour essayer de me détendre ; Essayer de boire du thé à la place du café alors que l'infusion n'est pas ma copine, mais avec du Mariage Frères j'ai l'impression d'entrer dans un cercle d'initiés (J'ai à peine honte)
- Boulotter toute la journée des galettes de céréales, des gom's la pie qui chante, des caramels durs sans sucre, des sucettes, des chew gum, mes ongles, des stylos
- Me donner des objectifs : dans 5 mois et 6 jours j'aurais assez capitalisé pour m'acheter un sac Jérôme Dreyfuss qui coûte 1 bras, qui plus est je n'ai aucun goût pour les accessoires de luxe, ma pièce la plus dispendieuse est une besace H&M, je perds la boule (?) ; Arrêter de hurler "Mais t'es chiant en ce moment tu fais rien qu'à m'énerver, mais qu'est-ce que t'as à la fin, à croire que c'est toi qui n'a jamais fumé qui a arrêté la clope, non mais c'est dingue quand même !?! Et puis si c'est comme ça je refume et basta !", c'est simple je suis infecte et j'ai l'impression que le monde entier est insupportable. Qui plus est j'ai un mal fou à faire la mise en page chez Canalblog, c'est pareil chez vous ?

Le plus difficile dans cette histoire ? renoncer à des moments de plaisir, rhâ la petite pause café-clope du matin, comme elle me manque...Bon voilà, Cosette a fini de se lamenter, Kate prend le relais pour vous présenter une petite bombe gourmande (source : "pure gourmandise" Marabout).

Biscuits_pistache___amande__21_

Pour le thé de cet après-midi, j'ai préparé de bon gros sablés à la fois croustillants et délicieusement fondants. On obtient cette texture grâce à la maïzena et à la farine de riz (achetée chez Tang Frères), la pistache légérement grillée et délicatement soulignée par une pointe de sel fait de ce biscuit une irrésitible gourmandise. Je n'ai pas attendu que le thé soit prêt pour y goûter, ils sont tout simplement fabuleux.

Biscuits_pistache___amande__18_P1000524

Ingrédients (35/40 pièces)

75 gr de pischaches décortiquées grillées et non salées
250 gr de beurre demi-sel ramolli (mais non fondu)
160 gr de sucre glace
225 gr de farine
2 CS de farine de riz
2 CS de maïzena
90 gr de poudre d'amande
Sucre glace pour finaliser les biscuits

Biscuits_pistache___amande__6_

Préparation

Préchauffer le four à 150°
Faire griller les pistaches dans une petite poêle jusqu'à ce qu'elles soient légèrement dorées. Réserver quarante pistaches et hacher le reste.
Battre le beurre avec le sucre glace jusqu'à obtenir une texture mousseuse, incorporer les farines tamisées et la maïzena, la poudre d'amande et les pistaches hachées
Prélever une grosse noix de pâte et former des palets assez épais en laissant un espace de 3 cm entre chaque sablé.
Poser une pistache sur chaque sablé en l'enfonçant légèrement.
Faire cuire 25 min sur deux plaques garnies de papier sulfurisé.
Laisser reposer 5 min et transférer les biscuits sur une grille, quand ils sont froids les saupoudrer de sucre glace.

Biscuits_pistache___amande__23_

Version un plus "roots", je perds vite patience donc d'un façonnage lisse je suis passée à la technique "boulette de pâte à l'arrache" et je trouve le résultat irrégulier, beaucoup plus sympa. Essayer de les déguster tièdes, la texture est à son top.

P1000569