tarte_tatin

Il était une fois, au tournant du siècle, deux demoiselles, Caroline et Stéphanie Tatin, qui tenaient à Lamotte-Beuvron, face à la gare, un hôtel fort achalandé. Les chasseurs notamment, gens difficiles et blasés appartenant à une élite gourmande, appréciaient la saveur et les inventions inépuisables de la cuisine des Demoiselles Tatin.Un jour, retardée dit-on, par le bavardage (?) d'un client trop galant, Stéphanie (à moins que ce fût Caroline) surgit dans la cuisine en plein "coup de feu " et s'affola de l'absence de dessert. Remarquant des pommes épluchées, elle garnit rapidement un moule de beurre et de sucre, y jeta les pommes et mit au four. Reprenant plus tard ses esprits, elle comprit sa distraction : apparemment ce n'était ni une tarte ni des pommes cuites. Que faire ? Les pommes ont commencé à cuire, l'odeur de caramel se répand, le service avance : il est trop tard pour reculer. Elle prend un peu de pâte, l'abaisse, la dispose sur les pommes et renfourne. Au moment de servir, consternation, hésitations ! Comment rendre présentable un tel mélange, par ailleurs fort appétissant ? C'est là qu'intervient le génie : elle prend un plat, en coiffe le moule et retourne le tout... histoire de voir... et on a vu : fumant, odorant, goûteux, le résultat est là... on le déguste, on le sert, on se récrie, on en redemande. Telle est la légende de l'origine de la Tarte Tatin.On peut aussi penser, et c'est peut-être plus flatteur pour le talent des Demoiselles Tatin, qu'elles trouvèrent ce procédé pour utiliser les pommes tardives de leur verger transformant grâce au beurre et au sucre en un délicieux caramel le jus un peu acide qui eut imprégné la pâte plus ou moins épaisse d'une tarte ordinaire. Toujours est-il que, distraction géniale ou art culinaire consommé, la TARTE DES DEMOISELLES TATIN emporta l'approbation des gourmets ; le premier d'entre eux, Curnonsky, l'ayant goûtée, lui donna, avec ses lettres de noblesse, son passeport gastronomique mondial

(Source : marmiton.org)

C’est donc solennellement que je vais sacrifier mes dernières pommes issues de la cueillette pour ce monument de la gastronomie française.

Ingrédients

1 pâte brisée
4 pommes
250 gr de sucre

100 gr de beurre demi-sel
Cannelle

Préparation

N’ayant que des moules en silicone j’ai du adapter la recette.

Peler les pommes, ôter le cœur et les couper en quatre.
Préchauffer le four à 210° (th7).

Dans une casserole mettre la moitié du sucre et du beurre, faire cuire pour obtenir un caramel doré.

tarte_tatin_aux_pommes__1_

Mettre le caramel au fond du moule et disposer les pommes côté bombé vers le fond  de façon à ne laisser aucun vide. Saupoudrer de cannelle,  du sucre restant et disposer le beurre en dés. Couvrir avec la pâte, la piquer et rentrer les bords de la pâte pour limiter la tractation lors de la cuisson. Tasser légèrement la pâte en suivant le relief.

tarte_tatin_aux_pommes__2_tarte_tatin_aux_pommes__6_tarte_tatin_aux_pommes__8_

Faire cuire 25 min, Recouvrir le moule avec un moule plus grand, et démouler votre tarte Tatin tant qu'elle est encore chaude.

tarte_tatin_aux_pommes__9_

Suspens....

tarte_tatin_aux_pommes__10_


*Tadam* des fruits qui se tiennent bien, translucides, confits dans le caramel.


tarte_tatin_aux_pommes__12_1


Irrésistible, non ? ^_^

tarte_tatin_aux_pommes__14_

Les puristes vous diront qu’elle se déguste seule, d’autres préféreront l’accompagner de crème glacée à la vanille ou d’une cuillère de crème fraîche, un seul impératif : la savourer tiède.